Ma nouvelle vie parisienne

Bonjour Paris

« Ajoutez deux lettres à Paris : c’est le paradis » – Jules Renard

Je suis actuellement en train de boire mon petit chocolat chaud en écoutant du Tame Impala alors que je devrais être en train de chercher activement un stage… Mais bon, passons, il fallait quand même que je vous raconte le pas important que je viens de passer. Pour cela, revenons quelques jours en arrière…

 

Mardi 30 : après mon retour de vacances la veille au soir, c’est ma dernière journée et soirée à Nancy, je suis allée acheter quelques trucs qu’il me manquait pour le grand départ puis je suis allée dire au revoir à mes grands parents ainsi qu’à des copains le soir.

Mercredi 31 : LE jour-J est arrivé, je pars pour Paris aujourd’hui. Je ne réalise toujours pas, je fais mes bagages, je vais rechercher ma voiture chez le carrossier et hop c’est déjà l’heure de partir… Contrairement à ce que je pensais, dire au revoir ne fût pas si dur, j’étais à la fois émue de « quitter le cocon familial » ainsi que mon chéri, mais à la fois  tellement impatiente d’entamer ma nouvelle vie à Paris ! Je me suis endormie dans le train (oui le train m’endort), et me voilà arrivée à Paris ! Pour l’instant, je loge chez un cousin de la famille de Mathieu, Philippe, qui était déjà sur le quai de la gare à m’attendre. Nous sommes rentrés chez lui, à Nogent-sur-Marne (petite banlieue toute mignonne et calme à 10 minutes de RER A de Paris), je me suis installée puis juste le temps de manger et je suis allée me coucher, le lendemain serait déjà une grosse journée. Dans mon lit, je ne réalise toujours pas que ma vie ne sera désormais plus à Nancy mais bien à Paris, cette grande ville magique où l’on croit tout possible…

Jeudi 1er Septembre : Premier jour à Paris, veille de rentrée. Là, les préparatifs commencent : acheter des tickets de RER (pour faire Nogent -> Paris), des tickets de métro, remplir le dossier pour le pass navigo annuel, courir prendre le métro, rejoindre une amie parisienne (sans elle j’aurais stressé 1000 fois plus d’ailleurs), etc. Je « débarque » à châtelet les halles pour rejoindre Camille (mon amie parisienne), et là je me dis « ok vivement qu’elle arrive et qu’on s’en aille parce que c’est HYPER mal fréquenté… », c’est ce qu’on a fait dès qu’elle est arrivée, puis on est allées se poser pour boire un verre (5€ le jus d’ananas, bienvenue à Paris !). Aujourd’hui, deux visites d’appartement prévues : une à 18h30 dans le 11ème, l’autre à 19h00 dans le 20ème (selon le proprio : « le 11ème et le 20ème c’est pas loin, ca ira » hm, ok). Une fois Camille partie, me voilà seule dans Paris pour aller visiter mes apparts, je survie grâce aux applications « RATP » et « Plans » de l’iPhone. J’étais sur le boulevard Voltaire lorsque ma mère m’appelle, je discute et lui raconte tout ce qu’il s’est passé pour le moment etc, tout en remontant le boulevard. Arrivée en haut du boulevard, l’appart est censé être à 2 minutes à gauche, je regarde l’heure : 18h25, yes je suis pile à l’heure, je raccroche avec ma mère et regarde l’appli « Plans » et je vois « 23 minutes »… J’avais donc remonté le boulevard à l’envers, bien joué Ilana ! Bon, finalement j’ai appelé la dame, je l’ai prévenue, j’ai pris un métro à toute vitesse pour aller plus vite et je suis arrivée qu’avec 10 minutes de retard… MAIS, en sortant de la visite de 18h30 A 19h00, je me suis dis « là c’est chaud par contre », et pour couronner le tout : mon appli RATP qui BUG. Apparemment elle bug en ce moment, selon une fille qui était dans le bus que j’ai dû prendre pour aller dans le 20ème. Bref, me voilà arrivée au 2ème appart avec 30 minutes de retard, le proprio s’en fichait donc c’était déjà ça.

TOTAL DES VISITES : le 1er appart était sympa, c’était pour intégrer une coloc avec déjà une fille dedans, le 2ème était pour 2 personnes, je devais donc trouver une coloc pour le partager avec moi.

Après ça, je devais retrouver mes futurs camarades de classe pour aller boire un verre à l’Indiana café des halles (youpi les halles). Après m’être perdue pendant 10 minutes a cause de travaux qui n’étaient pas indiqués sur « Plans », me voilà arrivée, ENFIN. La soirée s’est super bien passée, toutes les personnes présentent étaient super sympas, j’étais contente. Je suis rentrée, sans rien n’avoir mangé de la journée mais heureuse,

Vendredi 2 : c’est parti pour ma rentrée à l’EFAP ! Ce jour dont je rêvais depuis presque deux ans est enfin arrivé, évidemment le stress est à son comble. Je me suis quand même forcée à manger une salade une fois arrivée sur les champs Elysées, puis j’ai rejoins toute la bande de la veille et nous sommes allés devant l’école, la rentrée était à 14h. Effectivement, réunion de rentrée simple, à 15h20 on était dehors.

Résultat :

  • emploi du temps pour le mois, de DINGUE (15h de cours par semaine, jamais cours les lundi et mercredi)
  • un stage qui commence dans 1 mois
  • un weekend d’intégration prévu fin octobre

En sortant, on était une vingtaine, on est allé boire un café tous ensemble, et c’est LA que j’ai fais la connaissance de Zélie. Zélie est une petite brune comme moi, qui parle autant si ce n’est plus que moi, elle a une voix toute douce et elle a l’air toute rigolote, on s’entend déjà à merveille. Mais surtout, Zélie (par miracle) cherche aussi une coloc. Je lui parle donc de l’appartement de la veille, je lui montre la vidéo que j’avais prise de la visite, elle était super emballée ! C’est ainsi qu’on a décidé d’aller le (re)visiter et de se mettre en coloc ensemble. On a donc (re)visité le soir même et avons dit au proprio qu’on le voulait absolument, qu’on était super emballées etc. Il doit nous donner la réponse lundi, maintenant on croise les doigts (et on stress un tout petit peu aussi ahah). En rentrant, j’ai bien mangé cette fois-ci, mais je ne me suis pas endormie avant 3h du matin… Sachant que le lendemain matin, réveil à 9h pour aller à la poste pour poster mon dossier pour le pass navigo.. vivement que toutes ces formalités administratives soient finies et que je sois enfin chez moi ! Ah ! Entre temps j’ai aussi acheté un pass navigo d’un mois, étant donné que mon abonnement annuel ne sera effectif qu’à partir du 1er octobre, total : 100€ de transport dépensés pour le mois (on adore).

Samedi 3 : dossier navigo posté, je vous écris cet article, je commence à chercher mon stage et je fais une sieste ! Ce soir, première soirée parisienne avec mes camarades « EFAPiens », ca promet…

Dimanche 4 : En effet, la soirée d’hier était juste génialissime. J’ai rejoins 4 personnes de l’EFAP, nous sommes allés nous poser sur le quai saint michel avec du vin, puis nous avons rejoint une rue de bars et avons pris une bière dans un bar super sympa avec de la bonne musique, puis on a fini la soirée dans une boîte de nuit « Le Roméo », le nom était certes un peu bizarre mais c’était un club latino et l’ambiance était juste top, on a passé une excellente soirée. Le seul problème c’est que pour sortir à Paris c’est soit on prend le dernier métro à minuit ou une heure du matin, soit on prend le premier métro à 5h30 ou 6h.. Je ne voulais pas payer 20€ de Uber, j’ai donc attendu le premier métro qui était à 5h45, et je suis arrivée à Nogent à 6h15. Autant dire qu’aujourd’hui j’étais un peu une larve… Demain midi, j’ai un entretien pour un stage dans le 17ème dans une agence de relations presses, je croise les doigts ! Et au fait, je n’ai pas eu l’appartement, il a été loué à quelqu’un d’autre mais je ne désespère pas, je finirai bien par trouver quelque chose de bien !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

signsimple copie

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *